menu Fermer

La mairie de Saint-Éloy-les-Mines a organisé du 7 au 10 mars une grande collecte de fournitures à destination de l’Ukraine. Des dizaines de personnes se sont déplacées pour donner en solidarité au peuple ukrainien des vêtements, des couchages, des produits d’hygiène, des denrées alimentaires et des médicaments. Impliquant également les acteurs locaux : la Pharmarcie Florentino-Soulhat, Carrefour Market, l’agence Pôle Emploi, les écoles, le collège Jeanne d’Arc et bien sûr les associations de solidarité : le secours catholique en amenant une quantité non négligeable de produits à la collecte et le secours populaire en faisant don de 1500€ à ses partenaires polonais et moldaves. Des conseillers municipaux et des bénévoles venus spontanément ont chargé jeudi soir tous les dons récoltés.

Deux camions pleins et la navette communale ont donc pris le départ pour la Pologne vendredi 11 mars au matin, juste après un rassemblement à 10h, où se sont réunis plus de 150 personnes. Une classe de l’école La Roche était notamment présente.

“Saint-Éloy-les-Mines est une terre d’accueil, elle l’a toujours été, et à travers vous elle le restera. Du plus profond de son histoire, les femmes et le hommes qui ont façonné Saint Eloy ne parlaient pas la même langue, n’avaient pas la même culture, et pourtant il partageait deux choses : la douleur incommensurable de l’arrachement à leur terre, à leur racine à leurs famille et l’espoir d’une vie meilleure, certes faite de combats mais plus douce et acceptable pour eux et leur descendance.” Ce sont les mots du Maire, Anthony PALERMO, prononcé devant l’assemblée avant son départ au sein du convoi avec un groupe d’’Éloysiens, qui se rendra directement en Pologne, à Chojnow, ville jumelle de Commentry avec laquelle nous partageons une histoire commune de l’accueil des familles polonaises. Le convoi devrait arriver sur place samedi dans la matinée. 

Saint-Éloy-les-Mines coordonnera avec la communauté de communes et les associations caritatives du territoire ses actions futures en soutien aux ukrainiens.

« Cet élan de solidarité, cette volonté d’accueillir et d’aider qui nous anime, nous devons l’entretenir. Les semaines et les mois qui viennent ne seront pas plus calmes. Nous devrons nous coordonner, pour réserver aux familles ukrainiennes qui voudraient venir se réfugier sur notre territoire un accueil digne.” a ajouté le Maire.